Partie instrumentale et Composition

Construit en 1865, Installé en 1870

29 jeux, 24 jeux réels

3 claviers de 54 notes, pédalier de 30 notes

Positif
Principal 8'
Bourdon 8'
Viole de Gambe 8'
Voix céleste 8'
Dulciane 4'
Flûte douce 4'
Hautbois 8'
Voix humaine 8'
Grand-Orgue
Bourdon 16'
Montre 8'
Flûte Harmonique 8'
Viole de Gambe 8'
Prestant 8'
Plein-Jeu III-VI
Basson 8'
Clairon 4'
Bombarde
Salicional 8'
Unda Maris 8'
Bourdon 8'
Flûte octaviante 4'
Octavin 2'
Cornet V
Basson 16'
Trompette 8'
Pédale
30 notes Tous les jeux sont empruntés aux claviers manuels.
Soubasse 16'
Flûte ouverte 8'
Violoncelle 8'
Basson 16'
Trompette 8'
Accessoires
Expression du Positif
Tremblant
Accouplement Bombarde / Grand-Orgue
Accouplement Positif / Grand-Orgue
Accouplement Positif / Bombarde
Tirasse Grand-Orgue
Tirasse Positif
Orage

Traction des claviers : Mécanique, sans machine Barker.

Traction des jeux : Mécanique.

Sommiers : Gravures et registres en chêne. Les deux sommiers sont diatoniques avec les aigus au centre.

Soufflerie : Ventilateur électrique unique. Grand réservoir primaire à plis et deux réservoirs secondaires.

La console

refaite en 1962

claviers Cavaillé-Coll d'origine

Trois claviers de 54 notes.

De bas en haut :

  • Clavier du Positif
  • Clavier du Grand-Orgue
  • Clavier de Bombarde




Les pastilles des boutons des registres
sont en émail, le nom des jeux peint à la main.


Le pédalier de 30 notes et les cuillères des accouplements et des tirasses.

Tout à gauche : la cuillère pour "l'orage" (Elle enfonce toutes les touches de la première octave du pédalier)

À droite : la grande cuillère de l'expression du Positif.




Les jalousies du Positif expressif
( ici en position ouvertes)



La très célèbre plaque apposée au dessus des claviers...
... et enviée par bien des instruments !



Les tuyaux du Positif,
Le sommier est diatonique, les tuyaux sont disposés par tons.
Au premier plan :la Voix Humaine 8'
Derrière elle :le Hautbois 8' avec ses entonnoirs.



L'orgue de 1865 n'avait pas de Récit expressif, le clavier de Bombarde partageant le même sommier que celui du Grand-Orgue.

C'était le Positif qui était expressif, tous les jeux pouvant être enfermés dans une boîte. Lors de la restauration de 1962 cette expression fut retirée. Lors de la restauration de 1990, qui renouait avec l'esprit de Cavaillé-Coll, une certaine expression fut rendue au Positif par la création de jalousies sur les parties hautes de son buffet.




Les jalousies du Positif expressif
( ici en position ouvertes)



Vue des tuyaux à l'intérieur du grand buffet.

Les claviers de Grand-Orgue et de Bombarde partagent le même sommier. Celui-ci est diatonique, les aigües étant au centre.

Pour une question de place, le Cornet V rangs du clavier de Bombarde a été placés dur deux portants diatoniques.

Chaque rang de tuyaux est alimenté par un postage venant du sommier.




Vue des tuyaux à l'intérieur du grand buffet.

Au centre : un des portants diatoniques du Cornet V du clavier de Bombarde

Sur la gauche : les différents jeux d'anches.

Au fond : les tuyaux en bois de la sousbasse de 16.

Sur la droite : la Montre de 8 du GO en façade.