Les Concerts

Date Organiste(s) Détails

2020

Samedi 5 septembre
20:30
Pierre QUEVAL
Titulaire de l'orgue de Saint-Ignace, Paris
CLOTÛRE DES 150 ANS DE L'ORGUE
Œuvres de Bach, Schumann, Boëllmann, Duruflé, Vierne & improvisation
Vendredi 28 août
20:30
Thomas Ospital
Titulaire de Saint-Eustache, Paris
Œuvres de Mozart, Liszt, Mendelssohn et improvisation
Mercredi 26 août
20:30
Salomé GAMOT Œuvres de Bach, Franck, Widor, Messiaen et Vierne

Libre participation
Samedi 22 août
20:30
Le Trio Ladmirault
avec Florence LADMIRAULT,
titulaire de l'orgue de Notre-Dame-de-Nantes, Claire et Paul Ronan LADMIRAULT
Œuvres de Bach, Fauré, Piazzola et Ladmirault. Orgue, flûte et hautbois
Dimanche 16 août
20:30
David CASSAN
(titulaire des Grandes Orgues de l'Oratoire du Louvre)
Jean-Baptiste DUPONT
(titulaire de Saint-André, Bordeaux)
Pierre QUEVAL
(titulaire de Saint-Ignace, Paris)
ANNIVERSAIRE DES 150 ANS DE L'ORGUE
Match d'improvisations.
Réception : champagne et gâteau d'anniversaire

Entrée gratuite
Jeudi 6 août
20:30
Baptiste-Florian MARLE-OUVRARD
Titulaire de l'orgue de Saint-Eustache, Paris
Concert-miroir
Œuvres de Mozart, Beethoven, Lully, Escaich et improvisation
Samedi 25 juillet
20:30
Karol MOSSAKOWSKI
Organiste en résidence à Radio France et organiste titulaire de la cathédrale de Lille
Œuvres de Mozart, Bach, Franck, Widor et improvisation
Samedi 18 juillet
20:30
Emmanuel HOCDÉ
Titulaire de l'orgue de Saint-Éloi, Saint-Denis
Œuvres de Bach, Mendelssohn, Litaize et Fauchard
Samedi 11 juillet
20:30
Olivier PENIN
Titulaire de l'orgue de Sainte-Clothilde, Paris
Œuvres de Piroye, Bach, Mendelssohn et Franck
Samedi 4 juillet
20:30
Pierre QUEVAL & Jean MUSY
Concert lecture orgue et texte
Mercredi 17 juin
20:30
Olivier LATRY
Titulaire de l'orgue de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris
OUVERTURE DES 150 ANS DE L'ORGUE
Œuvres de Bach, Widor, Franck, Liszt, Barié et Vierne.

2019

Samedi 21 septembre
20:30
Jean-Baptiste DUPONT
Titulaire de Saint-André, Bordeaux
Œuvres de Bach, Franck, Reger, Widor et improvisation
Mercredi 28 août
20:30
Josef & Suzanne MILTSCHITZKY
Titulaire et conservateur des orgues de l'abbaye d'Ottobeuren (Bavière)
Œuvres de Lefébure-Wély, Boëllmann, Lemmens, Guilmant et de Jong.
Samedi 6 juillet
21:00
Pierre QUEVAL
Titulaire de l'orgue de Saint-Ignace, Paris.
Œuvres des répertoires Classique et Romantique
Vendredi 21 juin
20:30
Michel et Yasuko BOUVARD Second volet : Grand Concert
"Partages musicaux à 2, 3 et 4 mains"
Œuvres de Bach, Mozart, Franck, Vierne et Bouvard
Samedi 4 mai
18:00
Erwan LETERTRE
Co-Titulaire de l'orgue de Luchon
Premier volet : Bénédiction solennelle de l'orgue après les travaux de relevage par Mgr Robert LE GALL, Archevêque de Toulouse.


Affiches

Organistes invités

author

Crédits photo : Daniel Bonin

Jean-Baptiste DUPONT

Né en 1979, Jean-Baptiste Dupont est attiré par la musique depuis son plus jeune âge. Après avoir commencé par le piano, il se passionne pour l'orgue dont il débute l’apprentissage au sein de l'Institut de Musique Sacrée de Toulouse. Il entre ensuite au Conservatoire National de Région de Toulouse où il étudie l'orgue dans la classe de Michel Bouvard et obtient un premier prix mention très bien avec félicitations du Jury ainsi que le Diplôme d'Études Musicales. Il y étudie aussi l'écriture, l'analyse, la composition et l'orchestration.

Ses études au conservatoire sont couronnées en 2006 par le prix François Vidal décerné par la ville de Toulouse. Il se perfectionne ensuite au sein du Centre d’Etudes Supérieures de Musique & Danse (CESMD) de Toulouse où il obtient le Diplôme d'Etat de professeur d’orgue ainsi que le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien, dans la classe de Michel Bouvard, Jan-Willem Jansen (orgue et clavecin), Louis Robillard, Philippe Lefebvre (improvisation) et Thérèse Dussaut (piano).

Il a été finaliste dans un nombre important de concours internationaux tant en improvisation qu'en interprétation. Il remporte le prestigieux premier prix du concours international d'improvisation de St-Albans (Angleterre, juillet 2009); les second prix, prix du public, prix du gouverneur et prix de la fondation Glinka au concours international d’interprétation « Mikael Tariverdiev » de Kaliningrad, Russie, en 2009 ; le troisième prix au concours international d’interprétation « Xavier Darasse » de Toulouse en octobre 2008.

Après avoir occupé plusieurs postes depuis 1997, il a été nommé, sur concours en avril 2012, titulaire des grandes orgues de la Cathédrale de Bordeaux. En 2014, il cofonde l’association Cathedra musique sacrée à la cathédrale de Bordeaux. Il en partage actuellement la direction artistique.

Pierre QUEVAL

Né en 1988, Pierre Queval se forme aux Conservatoires de Nantes et Saint-Maur-des-Fossés, auprès de Michel Bourcier, Eric Lebrun et Pierre Pincemaille, puis étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (cnsmdp), dans la classe d’orgue de Michel Bouvard et Olivier Latry et dans la classe d’improvisation (orgue et piano) de Thierry Escaich, Laszlo Fassang, Philippe Lefèbvre et Jean-François Zygel. Il est récompensé d’un prix de contrepoint, d'un master d’orgue-interprétation et d'un master d’improvisation.

Titulaire du grand orgue Cavaillé-Coll/Haerpfer-Ermann de l'église Saint-Ignace à Paris (6ème) depuis novembre 2014, Pierre Queval est le septième « young artist in residence » à la Cathédrale Saint-Louis de New Orleans (USA) entre novembre 2015 et avril 2016.

Il donne des récitals dans toute la France ainsi qu'aux Etats-Unis, en Angleterre, Italie, Finlande, Pologne notamment.

À Paris, il se produit dans des lieux privilégiés (Notre-Dame, Saint-Sulpice, Saint-Eustache, Sainte-Clotilde, Saint-Denis, La Trinité, Saint-Séverin, Saint-Thomas d'Aquin…) et est l’invité de plusieurs festivals renommés, tel que « Radio-France et Montpellier/Languedoc-Roussillon », le Festival de la Roque d'Anthéron, le Festival de la Chaise-Dieu, « Annecy Classic Festival », le Festival « Toulouse les Orgues », le Festival "Orgue en Jeu" de Lyon, les « Soirées estivales » de la Cathédrale de Chartres, le « Festival de Musique Sacrée de la Cathédrale de Saint-Malo », les "Estivales de la Cité" à Carcassonne, le Festival de l'Alpe d'Huez... Pierre Queval consacre une part importante de ses activités à l'improvisation, accompagnant régulièrement, à l’orgue ou au piano, des projections de films muets.

Également musicien chambriste, il fonde le trio « Meigma » avec la flûtiste Charlotte Berthomé et la violoniste Mathilde Gandar.

Enfin, en tant qu’enseignant, il enseigne l’orgue aux Conservatoires de Laon et de Soissons

Olivier LATRY

Reconnu comme l’un des plus éminents ambassadeurs de l’orgue au monde, Olivier Latry s’est produit dans les salles les plus prestigieuses, a été l’invité d’orchestres majeurs dirigés par des chefs renommés, enregistré pour les plus grandes maisons de disque et créé un nombre impressionnant d’œuvres nouvelles. Nommé organiste titulaire des Grandes Orgues de Notre-Dame à seulement 23 ans, et organiste émérite de l’Orchestre National de Montréal depuis 2012, Olivier Latry est avant tout un musicien complet, brillant et audacieux, explorant tous les champs possibles de son instrument, et doué d’un exceptionnel talent d’improvisateur.

Olivier Latry se produit régulièrement dans des salles telles que la Philharmonie de Berlin, la Philharmonie de Paris, l’Auditorium de Radio France, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Musikverein ou le Konzerthaus de Vienne, l’Elbphilharmonie de Hamburg, le Palais des Arts de Budapest, le Royal Festival Hall et le Royal Albert Hall, le KKL de Lucerne, le Suntory Hall de Tokyo, le Théâtre Mariinsky, le Zaryadye Hall de Moscou, le Bridgewater Hall de Manchester, le Davies Hall de San Francisco, ou le Walt Disney Hall de Los Angeles. Il est l’invité d’orchestres comme le Philadelphia Orchestra, Los Angeles Philharmonic, Boston Symphony Orchestra,Wiener Symphoniker, NHK Symphony Orchestra, Münchner Philharmoniker, Philharmonia Orchestra de Londres, Sydney Symphony, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Vienne, Hong Kong Philharmonic, Orchestre Symphonique de Montréal et bien sûr l’Orchestre National de France et a joué sous la direction de chefs comme Myung-Whun Chung, AndrisNelsons, Esa-PekkaSalonen, Stéphane Denève, Fabien Gabel, Fayçal Karoui, Christoph Eschenbach, Alain Altinoglu, Kent Nagano, Edo de Waart, ou Jukka-Pekka Saraste.

Olivier est également organiste en résidence à la Philharmonie de Dresde pour les saisons 2017-19.

Parmi les événements marquant la prochaine saison, l’on citera les créations belge, française et nord-américaine de « Waves »pour orgue et orchestre de Pascal Dusapin avec l’Orchestre Symphonique de la Monnaie, l’Orchestre Philharmonique de Radio France et l’Orchestre Symphonique de Montréal.

Ces dernières années, il a également créé « Maan Varjot », concerto pour orgue et orchestre de KaijaSaariaho co-commandé par l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre National de Lyon et le Philharmonia Orchestra, ainsi que le concerto de Michael Gandolfi avec le Boston Symphony Orchestra. En 2017, il crée, à l’occasion de l’inauguration de l’orgue du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, un concerto de Benoît Mernier.

Il joue en 2019 la création Allemande des « Quatre visages du temps », troisième concerto pour orgue de Thierry Escaich avec l’Orchestre Philharmonique de Dresde et Stéphane Denève.

Son fort attachement au répertoire français pour orgue est à l’origine de nombreux projets forts dans la carrière d’Olivier Latry qui enregistre en 2000 l’intégrale de l’œuvre pour orgue d’Olivier Messiaen pour Deutsche Grammophon, intégrale qu’il joue également en concert à Paris, Londres et New York. En 2005, toujours chez Deutsche Grammophon, il enregistre un album César Franck. Parmi de nombreux autres enregistrements figure le concerto de Saint-Saëns avec le Philadelphia Orchestra dirigé par Christoph Eschenbach pour le label Ondine. Olivier Latry a ensuite enregistré deux magnifiques albums pour Naïve donnant une part importante au répertoire français.

En 2017, il enregistre un disque chez Warner Classics sur le magnifique Rieger de la Philharmonie de Paris, qu’il a inauguré en 2016. En mars 2019, il débute une collaboration avec le label La Dolce Volta, avec un album intitulé “Bach to the Future”. Enregistré sur les splendides grandes orgues de Notre -Dame-de-Paris, il propose notamment des œuvres originales de Bach adaptées à cet instrument si particulier.

Ancien étudiant de Gaston Litaize, il lui succède au conservatoire de Saint-Maur avant d’être nommé professeur au CNSM de Paris. Olivier Latry a reçu de très nombreux prix et distinctions dont le Prix de la Fondation Cino et Simone Del Duca (Institut de France–Académie des Beaux-Arts) en 2000. Il est docteur Honoris Causa de la North and Midlands School of Music au Royaume-Uni et de l’Université Mc Gill de Montréal depuis 2010. De 2019 à 2022, il est artiste en résidence « William T. Kemper » à la University of Kansas à Lawrence, USA.

Olivier PENIN

Né en 1981, Olivier PENIN commence le piano à l’âge de cinq ans et entre en 1987 à la maîtrise de CAEN. Après ses classesprincipalement auprès de David Noël-Hudson et l’obtention de son prix d’orgue, il est nommé en 2004 par concours à la tribune du grand orgue de la basilique Sainte Clotilde à Paris.

Seul titulaire depuis 2012, il est en charge de la musique religieuse et des concerts. A ce titre, il fait vivre l’orgue et crée notamment les « Samedis de l’orgue » et une masterclass annuelle qui réunit des étudiants du monde entier. Dans ce cadre, il réalise aussi des enregistrements. En 2013, il a enregistré un disque auprès du label Festivo : « Hommage aux maîtres de Sainte Clotilde ». La presse spécialisée a alors loué ses qualités techniques, l’effet « bulle de champagne », « la poésie » ou le « pur esprit français » de ses interprétations (De Orgelvriend), mais aussi la « véracité de ses rubato » (Orgelnieuws), son jeu « expert », « limpide » et « clair» (Choir and organ magazine qui attribue quatre étoiles au disque).

Son sixième disque « Hommage à Franck » est sorti en mars 2016 chez Bayard et distribué par Harmonia Mundi avec les trois chorals pour orgue, des motets pour chœur et orgue (avec l’ensemble Basilica) et deux créations de Stéphane Delplace.

Il enregistre en outre des vidéos sur le site you tube qui dépassent aujourd’hui le million et demi de vues.

Sa carrière de concertiste est placée sous le signe de l’éclectisme. Il joue en France et à l’étranger aussi bien seul qu’avec des ensembles vocaux ou des orchestres.

Il a ainsi été invité par différents orchestres français (Orchestre Lamoureux, Orchestre Colonne…) et étrangers (Orchestre de Chambre de La Haye…) pour interpréter les grandes pages pour orchestre et orgue (Concerto de Poulenc, Concerti de Haendel, Symphonie n°3 de Saint-Saëns, Respighi…).

Il affectionne aussi jouer avec des chœurs. Il a notamment créé avec Marc Korovitchl’ensemble Basilica,ensemble professionnel spécialisé dans la musique pour chœur et orgue. Il s’est en outre produit avec de célèbres ensembles vocaux tels l’ensemble AEDES (dir. Mathieu Romano) avec lequel il a gagné le prix Bettencourt Schueller, la maîtrise de Paris (dir. P. Marco puis R. Wilberforce), le jeune chœur de Paris (dir M. Korovitch) l’Academy of vocal arts de la Haye...

Il a alors pu être entendu à la radio seul ou avec diverses formations (Radioclassique, France musique ...)

Seul, il est régulièrement invité dans divers pays d’Europe (Hollande, Allemagne, Slovénie, Croatie, Belgique, Pologne, Autriche, Danemark…) mais s’est également produit en Russie, au Mexique et au Japon.

Il met alors un soin particulier à proposer des programmes où les œuvres sont mises en perspective sous un thème ou une idée afin de faire voyager l’auditeur. Il y interprète aussi bien des œuvres de l’époque baroque, romantique que contemporaine.Certains compositeurs lui ont d’ailleurs confié des créations (Olivier Schmidt - « Les larmes de la pénitence », Pierre-Adrien Charpy - « Source », Stéphane Delplace - la version pour orgue de sa fugue « Bach Panther », « Aria », « Lux aeterna », « Tenebraefactaesunt »).

Il est membre de jurys de concours internationaux et est régulièrement invité à donner des masterclasses (Pologne, Angleterre, Croatie, Corée du sud…).

Pour plus d’informations : olivierpenin.eu

Emmanuel HOCDÉ

Emmanuel Hocdé est né en 1970 Château-Gontier en Mayenne. Il étudie l’orgue au Conservatoire National de Région de St Maur des Fossés dans la classe de Gaston Litaize où il obtient une médaille d’or en 1990, puis ensuite dans la classe d’Olivier Latry.

Dans la classe de perfectionnement de Louis Robilliard au Conservatoire National de Région de Lyon, il obtient également un Premier Prix.

A l’Université de Paris IV Sorbonne, il s’est vu décerner une licence de musicologie.

Emmanuel Hocdé entre au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris en 1992 dans la classe de Michel Chapuis et d’Olivier Latry où il remporte deux Premiers Prix, un Premier Prix d’Orgue et un Premier Prix de Basse Continue.

En 2001, il obtient au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon le Certificat d’Etudes Complémentaires Spécialisées en Improvisation à l’Orgue, (classe de Loïc Mallié).

La même année, il remporte le Prix André Marchal, le Prix du Public et le Prix J. Englert Marchal (interprétation de la musique ancienne) au Concours International d’Orgue de la ville de Biarritz.

Enfin, en 2002, Emmanuel Hocdé accède à la reconnaissance internationale en triomphant au prestigieux Concours International d’Orgue de Chartres : il y remporte 3 récompenses : le Grand Prix d’Interprétation, le Prix du Public ainsi que le Prix Jean-Sébastien Bach.

Karol MOSSAKOWSKI

Karol Mossakowskiest reconnu tant pour ses qualités d’interprète que d’improvisateur. Premier prix du Printemps de Prague et Grand Prix de Chartres, il mène une carrière internationale très active dans ces deux champs qu’il ne cesse de nourrir mutuellement. Organiste en résidence à Radio France dès septembre 2019, ses nombreux concerts et interventions emportent l’adhésion du public grâce à un charisme indéniable.

Dans son actualité récente et future, Karol Mossakowski se produit dans des salles telles que l’Auditorium de Radio France, la Philharmonie de Paris, l’Auditorium de Lyon, la Philharmonie de Varsovie, le Théâtre Mariinsky, Bruxelles BOZAR, le Palais Montcalm à Québec, la Konzerthalle de Bamberg, le Forum National de la Musique à Wroclaw, ainsi qu’avec des orchestres tels que l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre Philharmonique de Bruxelles ou encore l’Orchestre Philharmonique de Varsovie sous la direction de Myung-Whun Chung, Kent Nagano, Mikko Franck ou encore Stéphane Denève.

Karol Mossakowski a pour volonté de faire vivre la musique par le biais de l’improvisation, à laquelle il donne une place de choix dans ses récitals et développe lors d’accompagnement de films muets. En 2014, son accompagnement de la Jeanne d’Arc de Dreyer dans le cadre du Festival Lumière à Lyon paraît en DVD chez Gaumont-Pathé.

Parmi les nombreuses distinctions dont il est titulaire, il remporte en 2010 le Concours international FeliksNowowiejski à Poznań. En 2015, il obtient le Grand Prix et le Prix du Public du Concours international Jean-Louis-Florentz d’Angers décerné par l’Académie des Beaux-Arts, ainsi que le Grand Prix André-Marchal à Biarritz. En 2016, il gagne le Prix international Boëllmann-Gigout de Strasbourg. La même année, il reçoit le prix de l’Institut National de Musique et de Danse de Pologne, équivalant à la « révélation soliste instrumental de l’année » des Victoires de la Musique en France.

En 2014-2015, il est pendant six mois « Young Artist in Residence » à la cathédrale Saint-Louis de La Nouvelle-Orléans (USA), où il donne de nombreux récitals et masterclasses.

Karol Mossakowski débute l’apprentissage du piano et de l’orgue à trois ans avec son père. Après des études musicales en Pologne avec Elżbieta Karolak et Jarosław Tarnawski, il intègre les classes d’orgue, d’improvisation et d’écriture au Conservatoire de Paris, où il a comme professeurs Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre et László Fassang.

Il est professeur d’improvisation à l’école supérieure de musique de Saint-Sébastien en Espagne (Musikene) et titulaire des grandes orgues de la Cathédrale de Lille.

Baptiste-Florian MARLE-OUVRARD

Baptiste-Florian Marle-Ouvrard fait désormais partie des organistes incontournables de l’école d’orgue française actuelle, défendant un répertoire éclectique tout en donnant une part importante à l’art de l’improvisation.

Après de brillantes études au Conservatoire de Paris (CNSMDP), où il a reçu notamment l’enseignement d’Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre, Pierre Pincemaille, Jean-François Zygel et François-Xavier Roth, il est lauréat de nombreux concours internationaux : premier prix et prix du public du Concours international d’improvisation de Leipzig (2009), premier prix et prix du public du Concours international d’improvisation de Luxembourg (2011), lauréat du Concours M. Tariverdiev à Kaliningrad (Russie, 2011), deuxième prix ex-æquo et prix du public du Grand Prix d’improvisation de Chartres (2012) et prix Clarence Snyder du Concours international de Longwood Gardens (États-Unis, 2013).

Organiste titulaire des grandes orgues Abbey de l’église Saint-Vincent-de-Paul de Clichy-la-Garenne depuis 2001, il est nommé en 2015, organiste titulaire des grandes orgues de l’église Saint-Eustache à Paris. Son intense activité de concertiste le mène à se produire à travers toute l’Europe ainsi qu’en Russie, au Canada, aux États-Unis, au Japon et en Afrique du Sud.

Également pédagogue, il enseigne l’improvisation et le répertoire français lors d’académies et de classes de maîtres. Également passionné par l’accompagnement de films muets, il collabore régulièrement avec la Cinémathèque française de Paris. Bien que possédant un très vaste répertoire, il n’hésite pas à inscrire à ses programmes des transcriptions d’œuvres symphoniques.

Il continue par ailleurs d’explorer les mélanges les plus audacieux entre l’orgue et d’autres formes d’expressions artistiques, danse, œuvres graphiques, musiques électroniques. En 2016, il collabore avec le chorégraphe américain Dylan Crossman pour la création du ballet «Souffle sur l’étang» dans le cadre du festival «Toulouse les Orgues». En 2017, il crée le duo Prière avec le clarinettiste Yom dans un programme à la croisée des influences, classique, jazz et klezmer. Ce duo a enregistré un album sur l’orgue Rieger de la Philharmonie de Paris pour le label Buda musique.

David CASSAN

Musicien éclectique à la réputation internationale, David Cassan fait partie des personnalités marquantes de la jeune génération des organistes français. Formé au Conservatoire de Caen et aux Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique de Paris et de Lyon auprès de Thierry Escaich, Pierre Pincemaille, Philippe Lefebvre, François Espinasse, Jean-François Zygel et Erwan Le Prado, il poursuit aujourd’hui une carrière de soliste qui l’amène à se produire en compagnie d’ensembles prestigieux (Orchestre Philharmonique de Paris, Orchestre National de Lyon, Capitole de Toulouse, Chœur et Orchestre Symphonique de Paris) et ce dans de nombreux lieux en France et à l’étranger (Allemagne, Angleterre, Russie, Chine, Israël, Lettonie, Estonie, Espagne, Islande, Uruguay, Pays-Bas, Irlande, Portugal, République Tchèque, Luxembourg, Belgique, Italie, Suisse).

Interprète reconnu et salué par la critique, David Cassan défend avec conviction l’ensemble du répertoire d’orgue avec une prédilection pour l’œuvre de JS. Bach et les compositeurs français des XIXème et XXème siècles. Improvisateur passionné et créatif, il accompagne régulièrement des films muets à l’orgue ou au piano.

David Cassan a remporté une dizaine de 1er prix internationaux dont ceux de Chartres (France), St Albans (Angleterre), Haarlem (Pays-Bas) ainsi que le Grand Prix Jean-Louis Florentz de l’Académie des Beaux-Arts (France). Ces nombreuses distinctions font de lui l’un des organistes les plus titrés de sa génération.

Pédagogue réputé, il est invité à donner des masters class au rayonnement international (St Pétersbourg, Pékin, Berne, Milan, Lausanne, Paris…). David Cassan enseigne l’orgue au Conservatoire de Nancy ainsi que l’improvisation au Conservatoire de Saint Maur-des-Fossés. Il est aussi régulièrement convié à siéger dans des jurys de concours nationaux et internationaux.

David Cassan est actuellement titulaire du Grand-Orgue de l’Oratoire du Louvre à Paris.

Trio LADMIRAULT

Trio LADMIRAULT a été fondé en 2014 en hommage à Paul Ladmirault, à l’occasion des 70 ans de sa disparition. Il a pour objectif de promouvoir la musique de son aïeul, par des transcriptions écrites par Florence Ladmirault.

Florence LADMIRAULT, Organiste

Florence LADMIRAULT fait ses études musicales (orgue, analyse, FM, harmonie, histoire, direction…) au CNR de Nantes. Poursuivant ses études d’orgue et d’analyse, elle entre au CNR de Rueil-Malmaison dans la classe de Susan LANDALE et obtient un Premier Prix en 1991.Organiste co-titulaire du grand orgue historique de l’église Notre-Dame-de-Bon-Port et chef de Chœur dans cette même paroisse, elle est également titulaire du grand orgue de la basilique Saint-Nicolas à Nantes. Elle enseigne dans les écoles municipales de musique d’Orvault et de Vertou. Elle se produit avec le TrioLadmirault, le Trio OrgaVoce et accompagne de nombreux chœurs de la région nantaise. Elle dirige depuis septembre les chœurs Nantais de l’Erdre. Elle est élue en 2012, membre actif de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire. En 2014, le Préfet des Pays de la Loire, lui remet les insignes de chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Paul Ronan LADMIRAULT, hautboïste

Paul Ronan LADMIRAULT entre à l’âge de 7 ans dans la classe de Jean BONDU et d'Éric MEGE pour étudier le hautbois au Conservatoire National de Région de Nantes. Il y obtiendra son prix de fin d’études, décerné avec la mention très bien à l’unanimité, en 1990.

Il se perfectionne ensuite avec André Martin, premier hautbois solo de l’O.N.P.L. et Stephan SUCHENECK, cor anglais solo de l’orchestre Philharmonique de Radio France.

En 2012, il obtient son prix de hautbois baroque à l’E.N.M. de La Roche-sur-Yon.

Claire LADMIRAULT, flûtiste

Née en 1995, elle commence ses études de flûte dans la classe de Jean Michel TRÉMOLIÈRE puis de Galina DOYCHINOVA, au Conservatoire de Nantes et obtient son diplôme en 2011. Elle poursuit ses études en cycle spécialisé au CRR de Nantes. Elle représente la 4ème génération de cette lignée de musiciens.

Salomé GAMOT

Salomé a effectué ses études de piano et d’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lille où elle obtient son premier Diplôme National d’Orientation professionnelle (DNOP) à l’âge de dix-huit ans. La même année, elle intègre l’Ecole Supérieure de Musique et de Danse (ESMD) Hauts-de-France en piano et se forme auprès de Jean-François Boyer et de Jean-Michel Dayez. Salomé est passionnée par l’orgue qu’elle perfectionne auprès de Sophie Rétaux, ainsi que par l’accompagnement vocal, auprès de Christophe Simonet.

En 2017, elle obtient le Prix du jury au concours « Orgues à Douai ». Salomé s’est produite dans des festivals tels que le Festival International de Musique de Chambre de Bourlingster (Luxembourg), le Festival L’air de rien (Lille), le Lille Piano Festival, le Festival « Les orgues d’Automne », le Festival « Orgue à l’unisson », le Festival « Muse et piano » au Louvre Lens, au Centre de résidence d’écrivains européens à la Villa Margueritte Yourcenar, et aux Journées du Patrimoine à l’Opéra de Lille. Elle a joué avec plusieurs orchestres (Orchestre National de Lille, Orchestre à Formation Professionnelle, Orchestre Lalo, Orchestre des professeurs, etc.) et avec le Chœur Régional Hauts-de-France.

Intéressée par la pédagogie et par l’enseignement, Salomé est titulaire de deux Diplômes d’Etat (DE) de professeur de piano et d’orgue. Actuellement, Salomé est en master d’orgue au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Benoît Mernier.

Thomas OSPITAL

Né en 1990 au pays basque (France), Thomas Ospital débute ses études musicales au Conservatoire de Bayonne avec EstebanLandart et les poursuit au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il obtient cinq premiers prix en orgue, improvisation, harmonie, contrepoint, fugue et formes. Il a notamment pour professeurs Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre, Fabien Waksman, Isabelle Duha et Pierre Pincemaille.

Lauréat de plusieurs concours internationaux (Saragosse, Chartres, Toulouse, Grand Prix Florentz de l’Académie des Beaux-Arts), il occupe pendant six mois les fonctions de « Young artist in residence » à la Cathédrale Saint Louis King of France de La Nouvelle-Orléans, aux États-Unis.

En mars 2015, il est nommé sur concours titulaire du grand-orgue de l’église Saint-Eustache à Paris.De 2016 à 2019 il devient le premier organiste en résidence de la Maison de la Radio. Cette activité l’amène à collaborer régulièrement avec les différentes formations musicales de la Radio et à prendre part à des projets de médiation visant à faire connaître l’orgue au plus grand nombre.

Sa carrière de concertiste le conduit à jouer tant en France qu’à l’étranger aussi bien en soliste, en musique de chambre ou avec orchestre symphonique. L’improvisation tient une place importante dans sa pratique musicale ; soucieux de faire perdurer cet art sous toutes ses formes, il pratique notamment l’accompagnement de films muets. En 2016, on lui commande la musique additionnelle du film Django d’Étienne Comar.

Son premier enregistrement discographique est consacré à des œuvres de Franz Liszt au grand-orgue de Saint-Eustache (éditions Hortus, septembre 2017). Enregistré sur l’orgue de l’auditorium de Radio France, un deuxième album paru en janvier 2018 est consacré à des improvisations et à des œuvres de Johann Sebastian Bach mises en regard avec les Chorals-Études de Thierry Escaich, dont il a assuré la création.

Passionné par la transmission, Thomas Ospital est régulièrement sollicité pour enseigner l’interprétation et l’improvisation dans le cadre de masterclasses. Il est depuis 2017 professeur d’harmonisation au clavier au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il enseigne également l’harmonie pour les ingénieurs en formation supérieure aux métiers du son.